Ennui

Qu’est-ce que l’ennui?

L’ennui est un sentiment commun. Se sentir insatisfait par une activité, ou ne pas s’y intéresser, peut conduire à l’ennui. L’ennui peut survenir lorsque vous vous sentez énergique mais que vous n’avez nulle part où diriger votre énergie. Cela peut également se produire lorsque vous avez des difficultés à vous concentrer sur une tâche.

L’ennui est une plainte courante chez les enfants et les adolescents. Dans certains cas, ils peuvent se plaindre de l’ennui lorsqu’ils ne sont pas à l’aise avec leurs pensées ou leurs sentiments.

Quels sont les symptômes de l’ennui?

L’ennui est marqué par un sentiment de vide, ainsi qu’un sentiment de frustration face à ce vide. Lorsque vous vous ennuyez, vous pouvez avoir une capacité d’attention limitée et un manque d’intérêt pour ce qui se passe autour de vous. Vous pouvez vous sentir apathique, fatigué, nerveux ou nerveux.

Qu’est-ce qui cause l’ennui?

Les gens identifient et vivent l’ennui différemment. Dans certains cas, l’ennui peut survenir en raison de:

  • repos ou nutrition inadéquats
  • faibles niveaux de stimulation mentale
  • manque de choix ou de contrôle sur vos activités quotidiennes
  • manque d’intérêts récréatifs diversifiés
  • mauvaise perception du temps

Vous ou votre enfant pouvez vous ennuyer lors d’une activité, en raison de:

  • perte d’intérêt
  • instructions déroutantes
  • peur de se tromper
  • répétition de l’activité pendant trop longtemps
  • se sentir incapable d’essayer de nouvelles approches de l’activité

Qui risque de s’ennuyer?

Presque tout le monde éprouve de l’ennui de temps en temps. Certains groupes d’âge peuvent éprouver plus d’ennui que d’autres.

Les adolescents éprouvent souvent de l’ennui. Bien qu’ils aient plus de liberté pour choisir quoi faire de leur temps, ils en apprennent encore davantage sur eux-mêmes et leurs intérêts. Ne pas savoir où se concentrer peut conduire à l’ennui.

Comment diagnostique-t-on l’ennui?

L’ennui est une réponse normale à certaines situations. Et bien qu’il n’y ait pas de tests pour diagnostiquer l’ennui, l’ennui qui dure pendant de longues périodes, ou se produit fréquemment, peut être un signe de dépression.

L’ennui chez les enfants

Les symptômes de l’ennui et de la dépression sont parfois similaires. Un enfant qui s’ennuie peut vouloir être engagé, et peut être facilement engagé lorsque vous lui proposez quelque chose «d’amusant» à faire, alors qu’un enfant déprimé peut l’éviter.

Certains enfants ne peuvent pas décrire correctement leurs sentiments. Travailler avec un professionnel de la santé mentale et poser des questions peut vous donner des indices sur ce que votre enfant peut vivre.

L’ennui chez les adultes

Si l’ennui interfère avec votre capacité à accomplir les tâches nécessaires ou nuit à votre qualité de vie, parlez-en à votre médecin. Votre ennui peut être lié à la dépression si vous ressentez les symptômes suivants:

  • sentiment de désespoir
  • ressentir de la tristesse
  • éluder les opportunités de stimulation
  • vous blâmer pour votre ennui

Votre médecin pourra vous aider à faire la distinction entre l’ennui et la dépression et vous offrir le traitement nécessaire.

Comment l’ennui est-il traité?

Il n’y a pas de traitement médical spécifique pour l’ennui. Cependant, il existe des tonnes de solutions si vous vous ennuyez. Par exemple, vous pouvez envisager d’essayer de nouveaux passe-temps ou d’autres nouvelles activités de diversion. Rejoindre un club peut être un bon moyen de contrecarrer votre ennui. Les clubs de lecture, les groupes de loisirs ou les groupes d’exercice sont tous d’excellents points de départ. Rejoindre un groupe communautaire qui organise des activités et des sorties est une autre bonne idée.

Vous pouvez aider votre enfant à faire face aux sentiments d’ennui lorsqu’ils surviennent. Lorsqu’ils se plaignent d’ennui, encouragez-les à communiquer. Abordez leurs sentiments sans remettre en question la validité de leurs sentiments. Prenez le temps de les aider à identifier les causes de leur ennui et à trouver des solutions créatives.

Pour les meilleurs résultats:

  • Ne vous demandez pas si votre enfant «devrait» s’ennuyer ou non.
  • Évitez de répondre aux plaintes d’ennui de votre enfant avec impatience ou anxiété.
  • Posez des questions ouvertes pour stimuler leur créativité dans la recherche de solutions intéressantes pour atténuer l’ennui.
  • Reconnaissez que la plainte d’ennui de votre enfant peut être sa façon d’essayer d’attirer votre attention ou de demander à participer à une activité.
  • Aidez votre enfant à identifier tout autre problème émotionnel ou tout autre sentiment qu’il pourrait identifier comme de l’ennui.
  • Aidez votre enfant à trouver une activité intéressante ou à laquelle vous pouvez participer ensemble.

Si l’ennui fait partie d’un problème plus vaste, comme la dépression, vous devrez vous faire soigner par un professionnel de la santé mentale. Parler de vos sentiments à votre médecin l’aidera à comprendre vos besoins et vous assurera de recevoir le bon traitement.

Prévenir l’ennui

Pour éviter l’ennui:

  • Gardez un registre des circonstances dans lesquelles vous ou votre enfant vous ennuyez. Notez l’heure de la journée, le lieu et les activités qui précèdent l’ennui, afin d’éviter ces circonstances ou de vous préparer à un ennui éventuel à l’avenir.
  • Rendez les tâches de routine plus intéressantes en ajoutant un élément unique. Par exemple, commencez à chronométrer les tâches pour voir à quelle vitesse vous pouvez les faire.
  • Combinez plusieurs tâches répétitives afin qu’elles puissent être effectuées ensemble.
  • Divisez les tâches plus importantes en tâches plus petites et planifiez des pauses ou des récompenses aux étapes clés.
  • Créez une liste d’activités à essayer lorsque l’ennui frappe. Si votre enfant est celui qui s’ennuie, créez cette liste ensemble.
  • Créez une zone spéciale où vous ou votre enfant pouvez stocker des activités réservées à la lutte contre l’ennui.
  • Soyez prêt à prendre le temps de travailler avec votre enfant pour organiser une activité lorsqu’il s’ennuie.

Quelles sont les perspectives d’ennui?

L’ennui est courant à tous les âges et un certain ennui est inévitable. Cependant, apprendre à gérer l’ennui à un jeune âge développera des compétences de résolution de problèmes qui aideront à l’avenir.

Un commentaire

  1. L’ennui est un symptôme très grave ! Vous avez raison d’en parler.
    Je le considère aussi puissant que le super acide : acide sulfonique de formule : CF 3 SO 3 H
    Rien n’arrête cet acide !
    Une goutte tombe au sol, elle va tout traverser, elle y mettra le temps, mais traversera !
    C’est un aspect technique.
    Aspect repris dans un Rite Maçonnique le REAA au Code de : VITRIOL
    Sommairement une image symbolique qui apprend : « Visita Interiora Terrae et Rectificando Invenies Occultum Lapidem », « Visite l’Intérieur de la Terre et en Rectifiant tu Trouveras la Pierre Cachée »
    La maman devrait initié l’enfant, l’ennui tomberait.
    On disait dans le temps, « ne regarde pas la paille dans l’œil de ton voisin, regarde la poutre dans le tien ! »
    L’ennui est une perte de Lumière.

    Vous avez raison d’en parler !
    Bravo à vous !
    Je suis fan !
    Bonne nuit !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s